Le forum francophone belge du jeu de simulation avec figurines.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -53%
GACHI Batterie Externe 26800mAh
Voir le deal
24.94 €

 

 Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis

Aller en bas 
AuteurMessage
vadek mk1
Webmaster
Webmaster
vadek mk1

Messages : 2417
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 34
Localisation : Belgique

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Empty
MessageSujet: Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis   Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Icon_minitimeMar 15 Sep 2009, 22:08

Dès demain je vous posterai le rapport de bataille d'une des plus intenses parties de wargames qu'il m'ai été donné de jouer. Le genre de partie dont on parle pendant des années, le sourire au coin des lèvres. EXTRAORDINAIRE

_________________
- Là où d'autres proposent des œuvres je ne prétends pas autre chose que de montrer mon esprit -
Antonin Artaud
Revenir en haut Aller en bas
http://operationzero.skyrock.com
Mig Wanzer
Webmaster
Webmaster
Mig Wanzer

Messages : 8964
Date d'inscription : 01/03/2008
Age : 34
Localisation : Près de Liège, Belgique

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Empty
MessageSujet: Re: Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis   Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Icon_minitimeMar 15 Sep 2009, 22:17

Oui, c'était le genre de partie qui fait que j'aime le Wargame historique avec figurines Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Icon_biggrin
Revenir en haut Aller en bas
http://operationzero.forumactif.com
vadek mk1
Webmaster
Webmaster
vadek mk1

Messages : 2417
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 34
Localisation : Belgique

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Empty
MessageSujet: Re: Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis   Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Icon_minitimeVen 18 Sep 2009, 15:24

D'avance merci à ceux qui prendront la peine de lire ce compte rendu.
Et merci à Wanzer pour la relecture.

Une geisha au pays des Onis


Nakamura Toyoshi était le favori de son Daimyo, le meilleur de ses Hatamotos et il servait son maître avec ferveur et honneur.
Nombres de fois, il avait combattu, et nombreux étaient les ennemis de son maître qui périrent sous son sabre. Il avait acquis une réputation d’invincibilité sur le champ de bataille. On l’y nommait « celui qui ne meure jamais ». En fait, c’était surtout son intense entrainement, ainsi que la précision de ses gestes et son habileté au sabre qui l’avait maintenu en vie jusqu’aujourd’hui.
Mais en ce moment, Nakamura avait un drôle de sentiment, comme si la monotonie du combat s’était emparée de son cœur. Il venait de se voir confier une mission de la plus haute importance par son maître, et bien qu’il se sentait honoré, il avait ce drôle de sentiment.

Son maître lui avait ordonné de s’infiltrer dans la demeure du Daimyo voisin, afin de récupérer Izumi, sa geisha favorite. L’infiltration ne poserait aucun soucis à Nakamura, mais ramener Izumi en traversant le territoire ennemi, risquait d’être une autre paire de manche. Pour ce faire, il recruta deux des meilleurs hatamotos de son Daimyo, il connaissait ses deux « frères » depuis longtemps et avait mené de nombreuses batailles victorieuses à leurs côtés. Le premier était Nobu Tomorama, un sabreur hors paire qui maniait le Katana comme aucun, il était vif comme l’éclair et la légende racontait qu’aucune flèche ne l’avait jamais atteint. En réalité, sa concentration lors d’une bataille était telle, qu’il pouvait dévier une flèche tirée à pleine vitesse. Le second, se nomait Otaka Kisigawa, il n’y avait pas grand chose à dire sur lui, taciturne, il possédait néanmoins une force presque surhumaine et l’on dit de lui qu’il était parvenu à soulever et à mettre à terre un sumotori. Quoique l’on raconta à son sujet il était indéniable qu’un katana à la main, Otaka faisait des ravages.

Comme prévu, la première partie de la mission fut un succès. Les 3 Bushis s’infiltrèrent et emmenèrent Izumi hors de la forteresse du Daimyo. Ils n’auraient cependant que peu d’avance lorsque les gardes se rendraient compte de la supercherie.

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis 1table1
Le chemin à parcourir était long et semé d'embûches


Le chemin le plus court impliquait de traverser une vaste plaine avant de grimper le mont Ikibinai. De l’autre côté s’étendait un chemin qui traversait une forêt et les amèneraient sur les terres de leur maître. Commença alors une course effrénée pour atteindre le mont Ikibinai.

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis 2poursuite1

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis 3assaut
Ils étaient poursuivi par une nuée d'Ashigaru.

Comme ils s’en doutaient, des Ashigarus armés de Kyus, de Yaris et de Teppos se lancèrent à leurs poursuite, menés d’une poigne de fer par l’Hatamoto Dose Nobueatsu. C’est sous une pluie de flèches et sous un ciel de plomb que Nakamura, Nobu, Otaka et Izumi parvirent à gravir la colline. Deux choix s’offraient alors à eux. Soit ils continuaient de courir au travers des gorges du mont Ikibinai, soit ils grimpaient encore plus haut, pour atteindre la cime du mont Ikibinai afin d’attendre leurs ennemis au pied d’une Torii.


Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis 4tori
Ils choisirent la voie de la Gloire plutôt que celle de la fuite.

Nakamura savait qu’Izumi les ralentissaient, et il pris la décision de les faires grimper, préférant affronter avec honneur leurs poursuivant plutôt que de leur tendre une embuscade dans le défilé, solution tentante, mais bien moins glorieuse!

L’ascension fut assez rude et Izumi manqua à plusieurs reprise de glisser, mais au final, ils parvinrent près de la Torri ayant ainsi le temps de préparer un plan. Après une rapide prière aux Kamis, Nakamura et Otaka se tinrent en position, prêt à en découdre avec leurs ennemis. De là ou ils étaient installés, ils pouvaient combattre leurs adversaires en réduisant l’avantage du nombre, mais pas celui des Kyus. Ils rejetaient leurs ennemis en pleines ascensions, les projetant sur des rocs tranchants et acérés. Nobu déviait chaque flèche tirée contre Izumi, faisant preuve de sa concentration légendaire. Face à une telle protection et une telle dévotion, Izumi ne pu s’empêcher d'être impressionnée par Nobu. Elle ressentait une vive admiration pour ce valeureux compagnon de fortune.

Soudain, Dose Nobueatsu parvint sur la colline. Il défia Otaka Kisigawa. Les deux adversaires se toisèrent du regard, détectant à l’avance les attaques de l’autre, cherchant désespérément le point faible de l’autre. Otaka remarqua le pas lourd de son adversaire, son armure était épaisse, solide, mais peut-être pas si indestructible...C’était là le point faible que cherchait Otaka : son adversaire avait trop confiance en son armure et s’exposait inutilement. Dans un hurlement de rage, Otaka para le sabre ennemi et, usant de sa force légendaire, frappa au point le plus solide de l’armure. Aucun sabre n’aurait du transpercer l’armure, mais la force naturelle d’Otaka était impressionnante, l’armure se brisa, et le sang perla au coin des lèvres de Dose. Dans un ultime râle, il mourrut. Profitant de la panique inspirée par la mort de leur Hatamoto, Nakamura chargea au milieu des Ashigarus, il fut si rapide qu’à la retombée de son saut, trois corps gisaient… sans vie.

Il se dit qu’il était temps de laisser son honneur de côté pour reprendre la route des terre de son Daimyo. Ils avaient asséné un fameux coup au moral de leurs adversaires et il fallait en profiter. Tous se ruèrent vers le flanc est de la colline. De là, ils pouvaient voir au loin les frontières de leur contrée. Derrière eux cependant, des Ashigarus armés de Teppo firent feux, et Otaka fut touché en pleine course… Pourtant, c’est sans broncher qu’il continua sa course.


Ils dévalèrent la pente, et en son for intérieur, Nakamura se mit à croire en une victoire possible. Mais c’était sans compter sur la détermination de Nô Takeuchi, l’autre Hatamoto, qui avait contourné la colline accompagné d’Ikko Ikki et de Ronins pendant que les combats faisaient rages sur le mont Ikibinai. Il referma le piège au moment opportun.

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis 5tempest

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis 6deluge
Ils étaient constemment harcelés par les archers et arquebusiers ennemis.

Les Ikko Ikki firent feu avec leur teppo, et ce, avec une grande précision, si bien que Nobu encaissa un tir en lieu et place d’Izumi, tandis que Nakamura et Otaka croisaient le fer avec des Ronins sans foi ni loi. Blessé, Nobu ne vit arriver Nô Takeuchi qu’au dernier moment… il évita le premier coup de justesse, parant le second avec plus d’aisance, il ne pu cependant rien faire face au troisième.

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis 9seul

A un contre dix, chacun des mouvements de leurs sabres tranchait un membre.

Pendant ce temps Nakamura et Otaka usaient de tous leurs savoirs et de toute leur finesse pour venir à bout des Ronins qui avaient été entre temps rejoint spar une horde d’Ashigaru descendus des collines. Leur rage fut décuplée lorsqu’ils virent Nobu s’effondrer.

Comment n’avait-il pu le voir venir ? Comment, lui qui d’habitude était si vif. Nobu sentait son corps s’alourdir au fur et à mesure qu’il tombait. Il avait combattu avec honneur, et il allait pouvoir rejoindre ses ancêtres en paix, cependant, il jeta un dernier regard inquiet envers Izumi. Elle lui rendit ce regard, intense et empli de peine, puis elle s’enfuit… le temps n’était pas aux larmes, du moins pas encore…

Un monceau de cadavres gisait aux pieds des deux samurais, amas de chaire et de métal, les corps démembrés seraient bientôt exsangues.
Harassé par le labeur et la rage, ils se ruèrent néanmoins à la poursuite d’Izumi, ou plus précisément Nakamura s’élança à sa suite, pour Otaka seul importait la vengeance.

Il fit face à son ennemi, le toisant du regard, bien que doté d’une force hors du commun, Otaka n’avait jamais été un imbécile, il savait que la situation n’était pas en sa faveur, il était blessé et sa vue s’obscurcissait de plus en plus. Mais il était de son devoir de venger son frère, de son devoir d’aider son ami à remplir leur mission.
Il fit face à son adversaire, et le chargea.

Pendant ce temps Nakamura continuait sa folle course à travers les buissons, tenant Izumi par la main. Il jeta un rapide coup d’œil en sa direction. Elle avait le teint blafard et il comprit son chagrin. Ils allaient atteindre la frontière quand ils entendirent du bruit derrière eux : Nô Takeuchi les avait pris en chasse. Il les rejoint bien vite, et ils aperçurent son armure rougie du sang d’Otaka.

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis 10denouement
Vaincre ou mourir, tel était leur devoir.

Nakamura sortit son Katana, et comme il l’avait fait maintes et maintes fois auparavant, il se mit en position de combat. Izumi s’enfuit vers la frontière. Elle y était presque.
Les deux adversaires se rendaient coup pour coup et la supériorité technique de Nakamura ne faisait aucun doute. Et cela, Nô l’avait bien comprit, il attendait patiemment que son adversaire se fatigue. Nô décela une faille dans la défense adverse, une faille qu’un Nakamaru en pleine forme n’aurait jamais laissé paraître. Il s’y engouffra et la pointe de son Katana Atteignit Nakamura en plein flanc. Ce dernier vacilla, puis s'effondra au sol…


Avant qu’il ne rejoigne le monde des Kamis, Nakamura eu le temps de se remémorer son sentiment du matin. Un drôle de sentiment mêlant honneur et devoir avec la réalité. Un sentiment fort poétique au fond…
Un voile de pétales de fleurs de cerisier s’abattu sur son regard. Il chercha Izumi au loin, qu’allait-elle devenir ? son regard se perdit et ses yeux roulèrent en arrière… Jamais il ne su.

_________________
- Là où d'autres proposent des œuvres je ne prétends pas autre chose que de montrer mon esprit -
Antonin Artaud
Revenir en haut Aller en bas
http://operationzero.skyrock.com
Mig Wanzer
Webmaster
Webmaster
Mig Wanzer

Messages : 8964
Date d'inscription : 01/03/2008
Age : 34
Localisation : Près de Liège, Belgique

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Empty
MessageSujet: Re: Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis   Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Icon_minitimeVen 18 Sep 2009, 15:28

Quelle enivrante fresque épique!!

La partie fut magnifique : on aurait dit que même les dés s'atachaient à la rendre encore plus passionnante!
Revenir en haut Aller en bas
http://operationzero.forumactif.com
vadek mk1
Webmaster
Webmaster
vadek mk1

Messages : 2417
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 34
Localisation : Belgique

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Empty
MessageSujet: Re: Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis   Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Icon_minitimeVen 18 Sep 2009, 16:02

Oui c'est sûr, il ne te reste plus qu'à illustrer cette fresque avec tes somptueuses photos ;-)

_________________
- Là où d'autres proposent des œuvres je ne prétends pas autre chose que de montrer mon esprit -
Antonin Artaud
Revenir en haut Aller en bas
http://operationzero.skyrock.com
Mig Wanzer
Webmaster
Webmaster
Mig Wanzer

Messages : 8964
Date d'inscription : 01/03/2008
Age : 34
Localisation : Près de Liège, Belgique

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Empty
MessageSujet: Re: Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis   Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Icon_minitimeVen 18 Sep 2009, 21:19

Voilà qui est fait Laughing

Et 2 petites en bonus :


La légende de la chance de Vadek en image :
Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis 7chance

(Obtenus lors du tir de volée de ses 5 ashigaru kyu, avec un score à obtenir de 5+ pour toucher, bien sûr What a Face )


Et le maître en action albino :
Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis 8vadek
Revenir en haut Aller en bas
http://operationzero.forumactif.com
vadek mk1
Webmaster
Webmaster
vadek mk1

Messages : 2417
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 34
Localisation : Belgique

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Empty
MessageSujet: Re: Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis   Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Icon_minitimeSam 19 Sep 2009, 09:00

Ca le fait avec les photos.

Merci pour les bonus hum hum... Tu as oublié de préciser que si j'ai réussi un quintuple 5 pour toucher, je n'ai même pas réussi à blesser quoi que se soit sur le jet de dé suivant... alors à quoi bon ;-)

_________________
- Là où d'autres proposent des œuvres je ne prétends pas autre chose que de montrer mon esprit -
Antonin Artaud


Dernière édition par vadek mk1 le Mar 16 Juil 2013, 07:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operationzero.skyrock.com
Fabrizio75
Modérateur
Modérateur
Fabrizio75

Messages : 1370
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 45
Localisation : Leval-Trahegnies

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Empty
MessageSujet: Re: Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis   Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Icon_minitimeSam 19 Sep 2009, 21:52

Quel récit épique et émouvant! Bravo les gars, retranscrire les séquences de jeu en un texte continu n'est pas chose aisée!
Et superbe décor aussi (les figurines sont très belles)!

Bon passons le jet de dés "5 +? pas de soucis", c'est pour dégoûter le peuple et ses sujets (enfin moi je m'en fiche de toute façon je ne gagne jamais lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Mig Wanzer
Webmaster
Webmaster
Mig Wanzer

Messages : 8964
Date d'inscription : 01/03/2008
Age : 34
Localisation : Près de Liège, Belgique

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Empty
MessageSujet: Re: Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis   Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Icon_minitimeDim 20 Sep 2009, 00:54

Merci pour tant de louanges!

Concernant les jets de dés, je dois dire que Dorian et toi êtes à pau près 2 opposés... Il serait d'ailleurs assez intéressant de vous voir jouer dans la même équipe! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operationzero.forumactif.com
vadek mk1
Webmaster
Webmaster
vadek mk1

Messages : 2417
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 34
Localisation : Belgique

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Empty
MessageSujet: Re: Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis   Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Icon_minitimeDim 20 Sep 2009, 01:06

Challenge accepté, pcq mine de rien fabrizio, hormis des jets de dés malchanceux, c'est un sacré stratège.
Ses listes d'armées à OWWII sont toujours hyper bien pensées et me font toujours peur.

_________________
- Là où d'autres proposent des œuvres je ne prétends pas autre chose que de montrer mon esprit -
Antonin Artaud
Revenir en haut Aller en bas
http://operationzero.skyrock.com
Fabrizio75
Modérateur
Modérateur
Fabrizio75

Messages : 1370
Date d'inscription : 02/03/2008
Age : 45
Localisation : Leval-Trahegnies

Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Empty
MessageSujet: Re: Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis   Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Icon_minitimeMar 22 Sep 2009, 00:03

Merci Vadek, parce que la Force (par contre, la Farce...) n'est pas toujours avec moi...L'expérience pourrait être marrante!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Empty
MessageSujet: Re: Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis   Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sengoku Jidai : une Geisha au pays des Onis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Operation Zero :: Wargames historiques :: Piques et Mousquets (XVème - XVIIème S.) :: Moyen Âge japonais : Sengoku Jidai :: Rapports de Bataille-
Sauter vers: